www.histoire-genealogie.com

----------

Accueil - Articles - Documents - Chroniques - Dossiers - Album photos - Testez vos connaissances - Serez-vous pendu ? - Entraide - Lire la Gazette - Éditions Thisa


Accueil » Articles » Entraide généalogique ou historique » Recherches d’informations sur Jean Huret et Magdeleine Judic parents de Bernard Huret (Luret) dit Rochefort

Recherches d’informations sur Jean Huret et Magdeleine Judic parents de Bernard Huret (Luret) dit Rochefort

Le vendredi 27 octobre 2023, par Alain Rochefort

Le premier mariage de Bernard est avec Marie FIZET (FISET) à Notre-Dame de Québec le 31 juillet 1690. Dans le registre du mariage il est noté qu’il est le fils de Jean HURET et Magdeleine JUDIC de la paroisse St-Jean Port Royal en Acadie.

Je crois que c’est le même Port-Royal qui a été l’un des premiers établissements européens en Amérique du Nord, faisant partie de la colonie française de l’Acadie.

Très peu de documents sont disponibles pour le couple HURET-JUDIC. Ils sont presque absents de la généalogie acadienne.

De nombreux chercheurs pensent qu’ils sont originaires de Rochefort, également appelée Rochefort-sur-Mer. C’est une ville du sud-ouest de la France située dans le département de la Charente-Maritime (nouvelle région Aquitaine).

Cependant, dans son livre, Description de l’Amérique septentrionale, imprimé en 1672, Nicolas Denys fait référence à un « certain Huret », bien qu’il n’y ait pas de lien clair avec nos ancêtres. Nicolas déclare que :

• En 1669, un groupe d’Anglais, avec l’aide d’un dénommé La Montagne, vint s’emparer de cette habitation (Fort Sainte Marie) et prit par surprise HURET et ses hommes. Ils appartenaient très probablement à une force que Thomas Temple, le gouverneur anglais, avait envoyée à la fin de l’automne 1668 pour expulser Le Borgne de Bellisle de Port Royal. Temple a contesté les termes du traité de Breda et a affirmé que Port Royal et Sainte Marie étaient en dehors des limites de l’Acadie.

• Les Anglais prenant le dessus, ils attachèrent HURET et ses hommes. Les Anglais pillèrent la colonie et chargèrent tout dans leur vaisseau, et, après avoir mis le feu au fort, amenèrent HURET et ses hommes à bord de leur navire.

• À ce moment-là, leurs ravisseurs leur ont donné une échalote avec laquelle ils pouvaient aller où ils le pouvaient.

• HURET et ses hommes se sont retrouvés dans l’établissement de Nicolas Denys à Nipisiguit (connue aujourd’hui sous le nom de Bathurst, Nouveau-Brunswick), au fond de la baie des Chaleurs. D’après Denys, sa femme les avaient nourris tout l’hiver de 1669-1670.

La vie de leur fils, Bernard :

L’épouse de Bernard, Marie FIZET (FISET), décède à l’âge d’environ 35 ans.

Bernard prend en secondes noces, Marguerite Renaud dit Lavergne. L’acte ne mentionne pas les noms des parents de Bernard, Jean HURET et Magdeleine JUDIC.

Je n’ai pas retrouvé l’acte de décès de Bernard, cependant dans l’acte de naissance de sa petite-fille du 12 novembre 1739, Marguerite (la 2e épouse de Bernard) est inscrite comme veuve.

Je suis intéressé par toute information sur les parents de Bernard, Jean HURET et Magdeleine JUDIC.

Merci à tous pour votre aide...

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

31 Messages

https://www.histoire-genealogie.com - Haut de page




https://www.histoire-genealogie.com

- Tous droits réservés © 2000-2024 histoire-genealogie -
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Mentions légales | Conditions Générales d'utilisation | Logo | Espace privé | édité avec SPIP